Retour

La sous-structure du K2 sur le premier système solaire flottant en montagne au monde

Données du projet

  • Lieu : réservoir du « Lac des Toules », Suisse
  • Hauteur : 1 810 m.a.s.l.
  • Les conditions de vent : vent de 120 km/h
  • Météo : jusqu'à -30°C et 60 cm de glace en hiver
  • Début de la construction : printemps 2019
  • Achèvement : décembre 2019
  • Expansion (2021) : parc solaire de 10 MW
  • Rendement : 800 MWh / consommation annuelle d'environ 220 ménages
  • Système : construction sur mesure
  • Nombre de modules : 1 400 modules bifacial
  • Superficie totale du module : 2.240 m²
  • Nombre de flotteurs : 36 flotteurs
  • Investissement : 2,4 millions de francs suisses
  • Partenaires : Romande Energie, Office fédéral de l'énergie, ABB

« Le projet prouvera que la production est 50% plus élevée que dans la vallée »

« Nous avons commencé à planifier le projet il y a sept ans et monté une installation pilote proche du réservoir. Nous y avons testé des modules solaires adaptés, avec l'inclinaison correcte et les avons vérifiés pour la faisabilité technique et financière. Avec ce projet au « Lac des Toules » nous voulons prouver qu'il est possible de réaliser un projet photovoltaïque flottant dans les montagnes alpines où les performances sont environ 50% plus hautes que dans la vallée » a déclaré Guillaume Fuchs, chef de projet à la société d'énergie Romande Energie (Interview).

 

« Le projet prouvera qu'un réservoir peut être utilisé de deux façons. D'une part pour la production de flux d'eau et d'autre part comme support pour les systèmes photovoltaïques à grande échelle » dit Lars Kreemke, chef de projet chez K2 Systems.

Impressions de Romande Energie SA

Sous-structure sur mesure

Sous-structure sur mesure

La sous-structure a été développée en coopération avec Romande Energie spécialement pour ce projet et se compose de flotteurs en polyéthylène haute densité et de rails en aluminium qui supportent de hautent charges.


Les flotteurs sont également ancrés au sol avec des poids pour pouvoir monter ou couler selon le niveau de l'eau.

Le projet est la première centrale solaire flottante au monde dans les montagnes sur un réservoir qui se vide une fois par an
Le projet est la première centrale solaire flottante au monde dans les montagnes sur un réservoir qui se vide une fois par an.

« Le projet est 50% plus efficace »

« Le projet est 50% plus efficace qu'une installation comparable sur terre. D’une part, nous utilisons des modules bifaciaux et d'autre part, il y a un rayonnement UV plus élevé à plus de 1800 mètres ainsi que des températures plus basses, ce qui rend les modules plus efficaces. En outre, l‘efficacité des modules bifaciaux est encore plus forte en raison de la réflexion de la neige en hiver », explique Guillaume Fuchs.

 

De plus, le projet et la construction du parc solaire flottant bénéficient de l‘infrastructure existante sur le réservoir, car elle est utilisée pour la production d'électricité depuis plusieurs années. « Nous sommes passionés et convaincus que quelqu'un essaie cela et acquière de l'expérience pour la première fois dans le monde », déclare Frank Rutschmann, responsable des énergies renouvelables à l'Office fédéral de l'énergie suisse.

Perspectives: l'objectif est un parc solaire de 10 MW

Perspectives: l'objectif est un parc solaire de 10 MW

Le projet sera étendu à un total de 10 MW à partir de 2021 si les tests réussissent. Cela correspond à une superficie d'une trentaine de terrains de football (218 000 m2).

Le système flottant couvre alors 35% du lac et fournit de l'électricité à 6 600 ménages.

 

Nous restons à votre disposition pour toutes vos demandes de projet !

Retour

Retour